DOSSIER : « L’«affaire» Skander Vogt» : « 2. Le procès : quelques temps forts et verdict »

 

« Le seul coupable de l’affaire Skander Vogt »

« Le Tribunal a condamné le gardien sous-chef à une peine pécuniaire avec sursis pour avoir fait tout faux la nuit du drame. Le service pénitentiaire n’échappe pas à la critique et l’Etat devra supporter l’essentiel des frais. ».

En savoir plus : Le seul coupable de l’affaire Skander Vogt


VOIR LE DOSSIER COMPLET : L’affaire Skander Vogt, une porte ouverte sur le changement