La multiplication des tests ADN peut menacer leur proportionnalité

« Pour élucider les auteurs d’infractions pénales, le test ADN dépasse désormais largement l’analyse d’autres empreintes. Le nombre de profils inscrits dans le Registre national est passé de 92 912 en 2007 à 169 317 l’an passé. Les exigences de proportionnalité précisées par le TF ne sont pas toujours bien connues. »

Plus : Sylvie Fischer, plaidoyer, 5/2015, pp. 9-12: 
La multiplication des tests ADN peut menacer leur proportionnalité