Réintégration en détention après une libération conditionnelle (arrêt du Tribunal fédéral)

 

Si un détenu est libéré conditionnellement avec une assistance de probation, il peut être réintégré en prison s’il y a un risque de récidive, même si les conditions de la probation ont été remplies. On considère dans ce cas que les mesures d’accompagnement mises en place n’ont pas été efficaces et n’ont pas eu l’effet escompté.

 

En savoir plus :  Anne-Catherine Menétrey-Savary 11.2012  Réintégration en détention après une libération conditionnelle