FILM:  « Cesare deve morire »   Deux critiques du film

 

« Il y a des moments où l’on sait immédiatement que l’on a vu un chef d’œuvre. C’est ce qui arrive avec le dernier film des frères Paolo et Vittorio Taviani, 83 et 81 ans, Cesare deve morire (César doit mourir) ».

Ni documentaire, ni, par son esthétique, du théâtre filmé, ni d’inspiration néoréaliste. « Et paradoxalement peut-être, c’est dans les moments où le film use le plus du cadre stylistique du cinéma classique américain (cinéma transparent) qu’il se révèle comme le plus authentique et le plus puissant ».

 

En savoir plus : Antoine Chollet, Cora Antonioli, Pages de gauche no 124, 07.08.2013  

Page de gauches: A propos du film Cesare deve morire