GENÈVE: Privatisation du convoyage des détenus : la méthode Maudet ne passe pas

« Sécurité. Tandis qu’un projet de loi demande exactement l’inverse au Parlement, le magistrat PLR externalise le convoyage à Securitas. Economie attendue : 2,5 milions de francs. »

Plus : Pauline Cancela, Le Courrier, 04.11.2015:  
Privatisation du convoyage des détenus : la méthode Maudet ne passe pas