« En prison, on peut isoler un individu radicalisé. Dans la société, c’est beaucoup plus difficile »

« Cible de prédilection de l’opposition de droite durant son mandat, l’ex-ministre de la Justice Christiane Taubira a lié son nom à la lutte contre les dérives sécuritaires et à la défense des libertés publiques. Dans cette interview du 15 décembre 2015, elle défendait fermement son bilan ».

Plus : Richard Werly, Le Temps, 20.12.2015,
" En prison, on peut isoler un individu radicalisé. Dans la société, c’est beaucoup plus difficile "