Centre de détention La Clairière à Genève : un rapport accable la direction

Les experts mandatés par le Grand Conseil pour ausculter la prison pour mineurs ont mis en évidence de nombreux dysfonctionnements inacceptables. Organisation du travail déficiente, excès sécuritaire, souffrance du personnel qui réagit par un absentéisme anormal, des démissions trop fréquentes. Des agents de sécurité privés remplacent des éducateurs. Et les conditions de détention des jeunes s’en ressentent.

En savoir plus : Olivier Chavaz, Le Courrier, Un rapport accable la direction de la prison pour mineurs
                             Fati Mansour, Le Temps, 18.3.2011,  Le mal profond d’un centre pour mineurs