« De quelques problèmes pratiques liés à l’exécution des internements »

« La construction de sections appropriées à l’exécution des internements est nécessaire, afin d’éviter une mixité peu opportune en prison. Pour remédier à la lenteur des contrôles de la pertinence des mesures, les cantons doivent libérer les budgets nécessaires. Une aide de la Confédération, par le biais de subsides, serait souhaitable ». Baptiste Viredaz, avocat, Dr. en droit, chargé de cours aux Universités de Lausanne et Genève

En savoir plus : Plaidoyer n° 3 2012   Internement: l'explosion des mesures thérapeutiques