Un dissident égyptien croupit en prison : des médecins demandent sa libération

Souffrant de graves troubles psychiatriques, Mohamed El-Ghanam, ancien dignitaire anti-Moubarak, interné depuis 2007 à Champ-Dollon refuse d’être traité en milieu carcéral. Sa situation s’est fortement dégradée. Les médecins responsables des unités pénitentiaires des HUG demandent d’urgence son transfert à Belle-Idée. Mais en arrière fonds, l’histoire de ce réfugié politique révèle une affaire complexe mêlant altercation au couteau, écrits présentant une Suisse islamophobe, intervention des services secrets suisses, prétendue menace terroriste. Le Conseil fédéral a répondu en 2005 à la question du conseiller national Oskar Freysinger s’inquiétant des « activités politiques dangereuses » de ce dissident égyptien. Aujourd’hui El-Ghanam, tout sauf dangereux, risque de mourir en prison… Il y a urgence !

En savoir plus : Pauline Cancela, Le Courrier 11.12.2012, Valérie Duby, Le Matin 19.10.2011, Réponse du CF 03.10.2005
Des médecins demandent de libérer un dissident égyptien