GENEVE : ENTRE LES LIGNES  « Le futur du crime »

 

Dans une tribune libre, Nicolas Tavaglione, philosophe, interpelle la récente adoption par le Grand Conseil genevois de mesures préventives dans la lutte contre le crime, visant à empêcher le crime avant sa commission. Ce qui revient à pratiquer une justice préventive, mais contredit le système actuel de justice criminelle fondé sur une logique rétroactive : on enquête, inculpe et juge après le crime commis. « Nous sommes sur le point de passer d’une société du postcrime à une société du précrime ». 

 

En savoir plus : N. Tavaglione, Le Courrier  07.03.2013   Le futur du crime